fbpx

Ne laissez pas vos blessures de jeunesse gâcher votre vie !

La nature est pour moi souvent une belle source d’inspiration que nous pouvons transposer à notre réalité. Voici un très bel exemple de résilience malgré les blessures de jeunesse…
 
C’est l’histoire d’un bouleau qui, plus jeune, a servi de poteau pour soutenir une corde qui probablement barrait l’accès à une entrée de cour. On lui avait littéralement attaché une corde autour du « cou » pour jouer ce rôle ingrat. Rôle qui le limitait alors qu’il était en pleine croissance.
 
Le jeune bouleau avait-t-il choisi de jouer ce rôle ? Certainement pas. Avait-il le choix plus jeune de refuser ce rôle ? Pas vraiment. Quelqu’un le lui a imposé bien malgré lui. Combien d’entres vous avez vécu une situation similaire où l’on s’attendait très peu de votre part et n’aviez pas l’occasion de vous épanouir étant donné que votre environnement ne croyait pas en vous ou ne voulait pas vous voir évoluer plus qu’eux…?
 
Avec le temps, désirant être beaucoup plus que ce qu’on s’attendait de lui, petit bouleau a laissé sa nature être ce qu’il devait être et il s’est permis de s’affirmer en prenant sa place autour de lui. Il a décidé que ce n’est pas les autres qui allaient décider à sa place ce qu’il deviendrait et quel rôle il aurait.
 
Le bouleau a donc grandi, a pris de la force et ce, malgré cette corde qui continuait de le blesser avec les années qui passaient. Cette corde était devenue une sorte de cordon ombilical qui le reliait à ce qui lui nuisait et lui faisait mal.
 
Avec le temps, il espérait être plus et sentait qu’il pouvait faire beaucoup plus qu’un vulgaire poteau… mais il y avait toujours ce foutu cordon qui le blessait à son écorce, à son cœur et à son âme.
 
Voulant contribuer à son environnement en le rendant encore plus beau et sentir qu’il ferait une réelle différence, il a réussi à casser ce cordon ombilical pour s’épanouir. Avec sa force intérieure, avec les ressources insoupçonnées qu’il avait en lui et motivé par la volonté d’être heureux, il est parvenu à rompre ce lien avec la source de son malheur. Il a repris son pouvoir sur sa vie pour choisir qui il allait devenir, il a rompu le lien avec ce qui le limitait et lui faisait mal.
 
Aujourd’hui, il porte toujours la marque de cette blessure en lui, elle fait désormais partie de son histoire, mais il sait que cette blessure est la raison pourquoi il a voulu transformer sa vie pour le mieux. Il en est même devenu reconnaissant puisque les leçons de vie qu’il a apprises lui servent encore à présent.
 
Aujourd’hui, il est beau, grand et fort. Il sert d’abris pour les oiseaux, il embelli son environnement par sa prestance, il oxygène la planète, il joue une douce musique quand le vent lui caresse les feuilles et il donne une ombre rafraichissante quand une coureuse de 45 ans cherche désespérément un endroit pour se reposer quand il fait très chaud…
 
La morale de cette histoire est ne laissez pas vos blessures de jeunesse diriger votre vie. Vos cicatrices à l’écorce de votre cœur ne sont que les marques de votre force intérieure qui vous servira à vous créer un monde meilleur et heureux !
 
Mon conjoint est lui aussi un beau bouleau inspirant!
 
Votre Web-Coach Mélanie 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
Call Now Button